cahier2 2018
Sommaire
Editorial.......Lire la suite
 Les alluvions de la Durance sont connues pour être platinifères depuis la seconde moitié des années 1980, suite à la découverte de paillettes grises magnétiques et à l’étude qui a confirmé la présence de minéraux du groupe du platine. Cette singularité de la rivière a motivé de nouvelles observations d’ordre systématique, appuyées par des analyses EDS, mais sans microscopie. La recherche documentaire préalable a remis en lumière un indice à MGP, situé sur la Bléone. Dans un cortège métallique particulier, les espèces des MGP précédemment décrites, ont été observées à nouveau. L’awaruite a été confirmée par EDS. Les cristaux identifiés dans le cortège des minéraux lourds classiques ont été peu abondants et peu variés. Pour terminer, les grains anthropiques, métalliques ou non, ont été décrits avec les liens potentiels vers les activités minières et industrielles.
figure1
Figure 1 : De haut en bas et de gauche à droite : isoferroplatine (0,05 mm), osmium, awaruite, or, isoferroplatine, rutile, hématite, pyrite, épidote, almandin - Peyrolles-en-Provence [FP/FP]

AFM - Rhône-Alpes au Val Malenco - Lombardie - Italie -  Album photo

 





 

 

 

 

 

 





Informations supplémentaires