Serge Lavarde - juin 2014

Pour faire suite à mon dernier point sur la Collection, paru dans le dernier Cahier, j’ai finalement commencé par créer un fichier représentant tous les articles parus dans les différents "Cahiers" depuis un certain temps avec le nom chaque minéral décrit et la base Mindat. De ce fichier, j'ai enlevé toutes les espèces qui ont déjà été données, et il en reste malgré tout de quoi revaloriser cette Collection. Ce fichier, n’est qu’une suggestion et il est bien évident que tout autre échantillon non listé sera accepté.
Il est bien évident que parmi les espèces citées, certaines sont tellement rares qu’elles sont introuvables ou inabordables, mais comme le papier ne refuse pas l’encre pourquoi ne pas en profiter pour rappeler qu’elles existent, et peut-être... Néanmoins, il y en a beaucoup d’autres beaucoup plus courantes.
Je pense que c’est un devoir que de laisser nos minéraux aux générations futures. Il ne faut pas oublier que cette collection est importante pour l'image de collectionneurs sérieux que nous voulons donner.
Voici donc ce fichier, il sera probablement morcelé en fonction de la place disponible dans le Cahier, car il est très conséquent. Il va être mis en ligne sur le site web de l’AFM.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jean-luc Designolle - décembre 2014

Lors de la dernière Assemblée Générale, je me suis porté volontaire pour prendre la suite de Serge dans la gestion de la collection de micromontures françaises de l’Association. Voici donc un état des lieux de celle-ci.
Souvenez-vous, il y a quelques années, Pierre Gatel avait lancé un vibrant appel : 2000 échantillons pour l’an 2000. Cet objectif est depuis longtemps dépassé, puisque la collection comprenait au moment où je l’ai reprise 2 994 échantillons. Le cap des 3 000 a même été franchi, puisque près de 77 échantillons avaient été préparés par des membres de l’Association et m’ont été remis lors du WE de l’AG.
Quelques statistiques : la collection regroupe presque 400 espèces (404 pour être précis, dont des minéraux identifiés par leur seul nom de groupe, comme les grenats ou les tourmalines (12 groupes), et encore 6 variétés non reconnues par l’IMA comme la ‘biotite’ ou le ‘bitume’). A titre de comparaison, le site Mindat.org répertorie 1 108 minéraux différents pour notre beau pays. Le quinté de tête des espèces les plus représentées est composé, sans surprise, de calcite, quartz, fluorite, pyromorphite et baryte (entre 115 et 150 apparitions pour ces espèces). 128 espèces ne sont représentées que par un seul échantillon, comme l’afmite, la chabournéite, la guilleminite, la theresemagnanite, ou encore la lulzacite et bien sûr la tubulite !
Les échantillons proviennent de 749 gisements différents, ce qui fait une moyenne d’un peu plus de 4 échantillons par gisement... Là encore, les gisements les plus représentés sont sans surprise : Les Montmins (86 échantillons), Cap Garonne (75 échantillons), Padern et la Mine du Tistoulet (71 échantillons), Le Crozet (scories) (52 échantillons), Le Rivet (48 échantillons) et Trimouns (47 échantillons).
Près de 24 départements sont absents de la collection, dont l’Aisne, l’Aube, les Bouches-du-Rhône, la Charente, la Gironde, le Lot-et-Garonne, la Marne, la Meuse, la Meurthe-et-Moselle,  le Vaucluse, la Vienne et l’Yonne. Avec près de 230 échantillons, c’est le Puy-de-Dôme qui est le département le plus représenté, loin devant l’Aveyron (173), le Rhône (148) et l’Aude (147).
J’ai repris le fichier de collection et j’ai entrepris un premier travail de mise en forme : 

  • J’ai remis les noms des minéraux en minuscules, avec les accents lorsque la base IMA les comprenait ; toutes les variétés sont maintenant précédées du terme ‘Var.’.
  •  J’ai rajouté ‘groupe’ entre parenthèses après le nom du minéral lorsque l’identification ne permettait pas de préciser l’espèce exacte, par exemple « Agardite (Groupe) ».
  • J’ai créé un onglet sur la feuille Excel avec la liste des gisements ; pour ces derniers, j’ai rajouté une rubrique qui permet de mieux les préciser (sur certains échantillons, cette rubrique était remplie à la place du minéral).

 Le fichier de collection sera déposé sur notre site www.micromineral.org, de même que les photos des échantillons, lorsqu’elles ont été prises, et un lien hypertexte permettra d’aller les visualiser depuis la feuille Excel. La base des différents sites sera elle aussi déposée sur notre site internet, en libre téléchargement. Mon idée est que cette base soit vivante et qu’on y intègre progressivement l’ensemble des sites que vous connaissez. L’objectif est qu’à terme, nous ayons tous un référentiel commun pour les désigner.Quant à la gestion des échantillons que vous voudrez bien nous confier, j’ai l’intention de mettre en place un système qui vous informera que votre échantillon a bien pris sa place dans la collection et vous donnera son numéro d’identification. Tous les nouveaux échantillons entrants dans la collection devraient également être pris en photo.Cette collection, c’est votre collection. N’hésitez donc pas à me faire parvenir vos remarques, vos suggestions et si vous êtes prêts à y consacrer un peu de votre temps, à me le faire savoir.  

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jean-Luc Designolle - mars 2015

La période hivernale est toujours propice à la gestion de nos collections. La gestion de la collection de l'AFM ne déroge pas à la règle, même si les actions à mener ne se limitent pas à la préparation et l'entrée de nouveaux échantillons en collection.
A l'initiative de Pierre Gatel, je me suis rendu à notre Siège Social pour animer une causerie sur la microminéralogie devant les membres d'ABC Mines, Association de soutien aux activités du Musée de Minéralogie de Mines ParisTech. A cette occasion, nous avons pu rencontrer les conservateurs du Musée, Didier Nectoux et son adjointe, nommée depuis le premier janvier, Eloïse Gaillou, qui était jusque-là en poste au Smithsonian. Nos discussions ont été très cordiales et tant Didier qu'Eloïse nous ont indiqué l'envie et l'intérêt qu'ils avaient de voir vivre notre collection. Les blocs à tiroirs sont entreposés dans le bureau du Conservateur. J'ai pris en photo chacun des tiroirs afin de rapprocher les échantillons physiques de la base de données. Ainsi, lors d'une prochaine visite, je pourrai mettre à jour les étiquettes des rares échantillons rentrés en collection avec, par exemple, un mauvais numéro de département. Actuellement, deux blocs à tiroirs sont chez Serge qui s'est engagé à les déposer lors d'un prochain passage à Paris. Un bloc est également chez moi, ainsi que 4 blocs vides qui n'attendent que d'être complétés !
Le lendemain de notre rencontre avec les conservateurs, Pierre et moi avions rendez-vous avec le Directeur de Mines ParisTech, M. Soubeyran. Il nous a réservé un accueil très chaleureux. Nous avons pu lui présenter les activités de notre Association ainsi que la convention qui nous lie jusqu'en 2019 pour la conservation de notre collection par le Musée.
Courant janvier, j'ai été contacté par la veuve d'un ancien membre de l'AFM, Robert Ramillon, décédé il y a quelques années. J'ai ainsi pu récupérer sa collection de micros, et le 28 février, nous nous sommes retrouvés chez moi, avec une dizaine de membres AFM de la région pour trier l'ensemble de cette collection. Seuls, ou par deux, nous avons visualisé tous les échantillons, mettant de côté pour la collection de l'AFM les échantillons les plus esthétiques ou les espèces absentes de la collection pour le gisement. Pour l'occasion, j'avais édité une liste des gisements, classés par département, puis par commune, et des espèces présentes en collection pour chacun d'eux. Ce listing sera déposé sur le site de l'Association, pour permettre à chacun d'entre vous de trouver plus rapidement quelles espèces sont en collection pour chaque gisement. Nous avons ainsi mis de côté un peu plus de 200 boîtes. Le nettoyage de ces échantillons, et leur montage au format de la collection fera sans doute l'objet d'une prochaine réunion. A la fin d'une matinée particulièrement studieuse, nous avons mangé ensemble une copieuse fondue savoyarde, arrosée d'un petit chardonnay bio du Bugey qui a retenu les suffrages de tous les participants !A l'heure où j'écris ces lignes, nous avons plusieurs autres projets en cours, notamment de reprises de collections. Nous vous tiendrons informés dans les prochains cahiers.
Un point important pour apporter de la vie à notre collection est la prise de photos des échantillons. Les photographes sont maintenant nombreux, et répartir le travail entre les volontaires semble un gage de réussite. Pour éviter que des échantillons ne s'égarent lors de cette phase de prise de photos, il m'a semblé important de 'créer' des boîtes facilement identifiables dans lesquelles seront stockés 20 échantillons confiés. François Pillot est ainsi le premier photographe à se lancer dans l'aventure. Fin juin, l'AFM tiendra, cette année encore, un stand à la bourse de Sainte Marie aux Mines pour promouvoir la microminéralogie et participer à l'animation à l'attention des enfants des écoles de la région. Nous aurons sur le stand plusieurs boîtes d'échantillons à confier aux photographes de l'Association qui en feront la demande
Comme chaque année, nous vous proposerons chaque jour vers midi et demi de partager le verre de l'amitié sur le stand. N'hésitez donc pas à vous arrêter pour discuter un moment entre micromonteurs !

 

Informations supplémentaires