La quête de microminéraux et la mise en boîte des trouvailles, passe, c'est bien connu, par la récolte sur le terrain de blocs plus ou moins gros, qu'on ramène souvent tels quels à la maison par crainte d'endommager irrémédiablement par un coup de massette malheureux, les délicats cristaux qu'ils pourraient contenir.
Il est donc indispensable de s'équiper d'un outil ad hoc, pour débiter à la maison les plus gros blocs, en préservant les trésors qu'ils pourraient contenir. C'est le but du trimmer. Malheureusement, ce n'est pas là un outil qu'on pourra trouver au magasin de bricolage du coin, et il faut donc faire preuve d'ingéniosité pour fabriquer soi-même son équipement.
trimmer 
MATÉRIEL
L'achat principal réside dans celui d'un cric auto.
• 1 Cric auto : on le choisira suivant l'objectif final désiré d'une puissance de cinq tonnes ou plus
• 1 Burin
• 1 Pointerolle
• 4 Ressorts de rappel
• Boulons et écrous divers
• Chutes de ferraille : à glaner ici ou là
Pour la réalisation il est nécessaire de disposer d'un poste à soudure et d'une perceuse.
Et si l'on ne connait rien à l'art et à la pratique de la soudure, ce qui était mon cas, il faut alors faire appel à une connaissance de bonne volonté .
(le numéro du modèle est en fait la date de fin des travaux)
La gestation de l'exemplaire a quand-même duré 24 mois, temps nécessaire à la mise en route du bricoleur !
FONCTIONNEMENT
En fait cela fonctionne à merveille : le cric devant rester vertical sa position est donc naturellement sur le haut de l'appareil.
En actionnant le cric, on fait descendre la platine qui est soudée à sa base. La platine sur laquelle est fixé l'outil de coupe, pointerolle ou burin, va se mouvoir vers le bas et l'outil viendra ainsi en contact avec l'échantillon à éclater.
Les quatre ressorts de part et d'autre du cric servent, après relâchement de la pression, à remonter la platine et remettre le cric au repos.
La partie permettant d'éclater l'échantillon est sur la photo un morceau de pointerole, qui peut, grâce aux deux écrous, être remplacé par un burin.
Le résultat du trimmage est parfait, la précision de coupe également. L'ensemble revient à une trentaine d'euros, cric, ressorts et pointes de coupe compris ; le reste, ferraille, soudure et peinture finale peuvent se chiner facilement.
Bonne réalisation !
Remy Alias (AFM)schematrimmer

Informations supplémentaires